Unité Scoute de Noucelles - 51ème RP

Il était une fois la 51ème ...

Création de l'unité

C'est en 1979 que Mireille Masse, Chantal Lefevre, Jos Van Den Daele et quelques autres personnes de la paroisse décident de fonder une unité scoute à Noucelles.

Ils contactent alors la FSC (Fédération des Scouts catholiques) qui répond qu'il y a déjà une unité à Braine-le-Château et qu' une seconde n'est pas nécessaire.

L'idée de faire une unité mixte germe alors et va faire changer d'avis la FSC qui reconnaitra l'Unité Scoute de Noucelles en lui attribuant son numéro "51ème RP".

Les sections au fil du temps

Au début (année 1979/1980), l'unité ne comptait que la Meute du Petit Peuple des Rochers animée par Philippe Joannès.

Dès la seconde année d'existence de l'unité (1980/1981) la troupe des Anacondas se mit en place ainsi qu'un poste pionnier. Cependant les activités de ces 2 sections seront interrompues 4 ans plus tard suite à un manque d'animateurs, la MPPR quant à elle poursuit son existence tranquille.

En 1987, Benoit Raymond devient animateur d'unité et durant ses mandats il donne à l'unité la dimension qu'on lui connait aujourd'hui en faisant passer le nombre de sections de 1 (MPPR) au début de son mandat à 5. En 1988 la troupe des Mustangs, animée par Serge Delobbe à l'époque, est créée.

L'année suivante, la ribambelle des baladins est mise sur pied par Eric Dutilleux, Philippe Versailles, Fabienne Decarpentrie, Christophe Demour, Patricia Berquin.

En 1990 le poste pionnier est remis sur pied par Alain pierre Wingelinck. Cette même année, la demande toujours croissante d'inscription donnera naissance à une seconde meute: la MCR.

A l'automne 2002, la Meute des Chiens Rouges (MCR) change de nom pour devenir la Meute des Rives de la Waïgunga (MRW).

Les Locaux

Dès le début, l'unité chercha des locaux. En 1987 un projet de construction de chalets en bois a débuté mais lorsque le permis de batir fût accordé en 1988 le projet était déjà abandonné car trop petit par rapport à la croissance que l'unité avait connue depuis.

Il a ensuite été question d'acheter des anciens bus, puis des anciens trains mais les coûts de transports étaient trop élevés. En 1989 on a parlé de l'école de Paudure mais ce projet est resté sans suite.

De 1991 à 1993 la commune de Braine-le-Château avait laissé entrevoir la possibilité d'occuper la maison du garde du Bois d'Hautmont mais finalement la commune a reservé celle-ci à un autre projet.

Dans le même temps l'unité a pu occuper provisoirement d'anciens locaux ALL-LOC Rue Robert Ledecq.

L'unité a désormais ses locaux dans l'ancienne école de Wauthier-Braine qui a su être réaménagée nottament grâce aux 30.000 francs reçu par le ROTARY et les 125.000 francs gagné à l'occasion de la vente de bons d'achats Delhaize.

De nombreux travaux sont réalisés dans les locaux en 2005 d'une part lors d'un week-end travaux avec quelques parents (séparation totale entre nos locaux et l'ONE, construction d'un local de rangement et d'un abri à poubelle dans la cour haute, ...) et en partenariat avec la commune d'autre part (réparation de la toiture, aménagement des abords avec création d'un chemin d'accès, ...).


Depuis, l'Unité s'est fait remarquée lors de plusieurs grand évènements :
- Record du monde de Woodcraft

Merci à Olivier Colot pour ses différentes recherches qui ont permises la réalisation de cette page.

Page générée en 0.06 secondes